LETOILLE – Musique et Tango

Entre le tango et la musique de chambre

Lors de leurs rencontres sporadiques en Suède, Norvège, Japon et Buenos Aires, ces deux trajectoires extraordinairement distinguées du tango contemporain ont su réunir la musique écrite et la musique improvisée avec un soin et une technique unique. Cristian Zárate réside à  Buenos Aires, alors que Leonardo Sánchez habite à Paris; et, pour cette occasion, ils se réunissent à Paris pour nous présenter non seulement des tangos classiques, mais aussi des chansons inédites dont ils sont les auteurs. 

Ils présentent leur nouveau CD « El día que nos quieran » où se réunissent avec bonheur deux des instruments de base du Tango, pourtant rarement exploités ensemble et moins encore en duo. 

A partir de cette formule de référence inaugurée par Salgán – De Lío, le piano et la guitare vont tisser de passerelles entre la tradition solidement ancrée chez les deux musiciens et la modernité présente dans leurs improvisations, leur vocabulaire personnel et la réécriture des standards. La création est aussi de la partie et nous offre un tango renouvelé, coloré et puissant sous les mains de ces artistes généreux.

Zárate et Sánchez ont joué ensemble pour la première fois en 2004 à Tokyo avec le Quinteto Mosalini-Agri.  Toute de suite après, ils se sont réunis pour créer ensemble un répertoire, qu’ils joueront à chaque fois que leurs tournées en Europe coïncident. Ils ont joué pour la première fois en duo en 2009 au Festival de Tango de Granada et, ensuite, au Festival de Tango de Buenos Aires, ainsi qu’en Suède, Norvège et Japon. 



Imágenes integradas 3 

Leonardo Sánchez, compositeur, arrangeur et guitariste. Arrivé en France en 1984, il a arrangé et composé pour divers ensembles, ‘voya- geant’ entre musique classique et populaire. Il a collaboré et enregistré avec de nombreux musiciens, tels que Juan José Mosalini, Michel Portal, Laurent Korcia, Jaïro, Thierry Caens, Patrice Caratini, Marcel Azzolla, Michel Piquemal, Antonio etPablo Agri, Gianmaria Testa. Se produisant dans de prestigieuses salles : l’Olympia, la Cité de la Musique à Paris, la Philharmonie de Berlin, Konzertgebow d’Amsterdam, Triphony Hall de Tokyo, le Palau de Barcelone, Teatro Colón et San Martín de Buenos Aires, etc. Leonardo Sánchez a effectué pendant plusieurs années un travail approfondi sur le Tango Argentin traditionnel et contemporain pour différentes formations. Directeur et interprète du spectacle « Revolver : el Fantasma del Río de la Plata » avec Jaïro; également directeur, arrangeur et interprète de « Crime Passionnel » d’Astor Piazzolla et Pierre Philippe avec Jean Guidoni, ou encore arrangeur et interprète de « Paris Tango » de J.J.Mosalini et Horacio Ferrer. Il a collaboré et composé pour d’autres artistes tels Mercedes Sosa, Ricardo Miralles ainsi que le légendaire groupe LOS ANDARIEGOS, ou encore AMERIBERIA (duo Guitare-Soprano). Comme interprète, il se produit régulièrement en duo avec le bandonéoniste J.J. Mosalini ou le pianiste Cristian Zárate, en trio avec ESQUINA de César Stroscio et invité comme soliste par les orchestres de Basse-Normandie, Lille, Picardie, Flandres ‘I Fiamminghi’, Nîmes.

Depuis2009, il est en charge de la classe de guitare à l’Ecole Intercommunale de St. Gaudens (Haute-Garonne) à temps plein.


Imágenes integradas 2

Cristian Zárate, pianiste, compositeur, arrangeur et directeur, il a participé dans de nombreuses orchestres et groupes de Tango parmi lesquels on trouve l’Orchestre de Tango de Buenos Aires, l’Orchestre du Teatro Colón, Juan José Mosalini, Julian Plaza, Octeto Daniel Piazzolla, Walter Ríos, Marcelo Nisinman, Juan D’Arienzo Orchestre, Color Tango, Julio Pane, Néstor Marconi. Il a dirigé à plusieurs reprises l’Orchestre de Tango de Buenos Aires, l’Orchestre Ciudadana de Tango de Cordoba et l’Orchestre Juan de Dios Filiberto. 

Parmi ses disques, on y trouve « Evolution Tango » avec son sextet, « Prepárense » en trio avec Pablo Agri et Daniel Falasca et « El día que nos quieran » en duo avec le guitariste Leonardo Sánchez. 

Directeur et arrangeur musical de Rubén Juárez, Guillermo Fernández et María Grana, entre autres, il a reçu le «Premio Clarín 2007″ à la révélation du tango. 


Imágenes integradas 1 

Nahuel Di Pierro,  chanteur, musicien,  il travaille avec les chefs d’orchestre les plus renommés tels que Ricardo Muti, Zubin Mehta, Sir John Elliot Gardiner ou James Conlon, et se produit régulièrement sur les plus grandes scènes européennes : Royal Opera House à Londres, Opéra de Paris, Deutsche Oper à Berlin, ou encore aux festivals de Glyndebourne et Salzburg. C’est à Paris, grâce à sa rencontre avec le bandonéoniste Matías González et avec Rudi Flores, que Nahuel entreprend alors l’étude approfondie de la base rythmique du tango à l’écoute des grands orchestres (Horacio Salgán, Anibal Troilo, Carlos Di Sarli, etc.). Depuis 2010, Nahuel il est sollicité par les meilleurs musiciens de tango de la scène parisienne. On a ainsi pu l’écouter à Paris aux côtés de Matías González, Leonardo Sánchez et Romain Lecuyer au sein du quartet du tango De Acá!, et le Trio Rudi Flores comme chanteur invité attitré.

Comments are closed.