Marc SERVERA – les concerts littéraires

Le premier café littéraire fut sans doute le Procope, créé au XVIIème siècle à Paris par un dénommé Francesco Procopio.

On s’y réunissait, on lisait, on récitait, on devisait, peut-être y chantait-on.

Aux concerts littéraires, Marc Servera propose ses chansons, seul de la guitare au piano dans un tour de chant parfois entrecoupé – d’où l’appellation – de temps courts de lecture : des textes de chansons écrites pour lui ou pour d’autres, enregistrées ou pas, des extraits également de ses divers écrits en prose.

Un échange à l’occasion pourra se nourrir de ces lectures à chaque fois différentes lors des six dates de concert programmées à raison d’une par mois jusqu’en juillet.

Comments are closed.